Gros bond dans le passé : la télévision rediffuse des films du XVIIIe

Dans la semaine du 8 au 14 février, les amoureux du cinéma des années 1700 seront servis. En effet, les chaînes de télévision diffuseront des films dont la production ressemble à ceux d’il y a 300 ans. Saint Valentin qui approche ? Ou est-ce une demande spéciale du public ? En attendant de le découvrir, voici ces films.

Les Aventures de Voltaire sur France 2

Le 8 février, la télévision France 2 entame la diffusion de la fiction qui retrace les aventures du jeune Voltaire notamment sa jeunesse. Il s’agit d’une petite série composée de 4 épisodes qui durent 52 minutes chacun diffusée en fin de soirée. 

Thomas Solivérès comédien joue le rôle de l’acteur principal dénommé François-Marie Arouet. Il s’agit d’un jeune passionné de théâtre, enfant d’un notaire qui est un tantinet impétueux et un tantinet irrévérencieux. Très ambitieux toutefois, il imposera ses idées à la société et réussira à changer beaucoup de choses.

Mademoiselle de Joncquières à voir sur Arte

Arte choisit de diffuser un long-métrage intitulé Mademoiselle de Joncquières. Ce film met en scène une séduisante et encore jeune veuve qui se laisse éprendre du marquis des Arcis. Ce dernier est malheureusement plus libertin qu’amoureux et il ne cesse de multiplier les conquêtes. 

Il finit par se lasser de sa douce quelques années plus tard et celle-ci blessée et sentant son orgueil bafouiller décide de se venger. Elle élabore alors un piège et pousse le marquis à épouser une prostituée dissimulée derrière un visage pieux : la demoiselle de Joncquières.

The Duchess sur Chérie 25

Ce film, d’inspiration anglaise met en scène une jeune fille de 17 ans, Georgina Spencer qui se marie à un duc. Malheureusement, celui-ci entretient un goût pointu pour l’adultère et ne cesse de multiplier les relations extraconjugales. Exaspérée, l’épouse trompée décide de faire pareil, ce qui fera sortir son époux de ses gongs.

Prenez donc le rendez-vous de ces films qui vous feront vous remémorer le style du vieux cinéma.

Share